L'aventure crowdfunding

L'aventure crowdfunding
Je suis entre deux générations : entre celle qui sait ce qu'est le crowdfunding sans pour autant être née avec,
et celle qui la découvre et qui, par éducation, pense "qu'on ne demande pas d'argent aux gens".

Alors, j'y vais - j'y vais pas ?

"Et si ça donne une mauvaise image de marque ?" "Et si je n'arrive pas à atteindre la somme ?" "Et si personne ne soutien mon projet ?"...
Et en même temps j'ai cette l'envie : L'envie de vivre cette nouvelle expérience, l'envie d'oser pour continuer à se développer, l'envie de créer un souffle nouveau... L'ENVIE prend donc le dessus et devient le moteur de cette campagne.

Je me lance dans la rédaction de mon projet, la sélection des photos, le choix des contreparties...
L'objectif est de participer à un salon professionnel pour permettre à la marque d'accroître sa notoriété.
Je mets des jours à déterminer la somme, prise entre le montant qu'il me faudrait réellement pour pouvoir pallier à toutes les dépenses et la peur de demander trop, de ne pas atteindre le montant fixé.

Je clic pour mettre en ligne le projet, sans avoir conscience qu'à ce moment là, une course effrénée va alors commencer, ne s'arrêtant qu'à la dernière seconde de la campagne.

Je commence vite à être grisée par le challenge et par ce petit œuf qui a 30 jours pour se remplir.
Peu m'importe les sommes données, voir des personnes contribuer c'est cautionner le fait qu'elles aiment le projet et la marque, c'est gratifiant et ça donne des ailes.

Lorsque la collecte est calme, des sentiments de peur, de doute, de remise en question du projet s'emparent de moi,
Puis arrive un message, un don, un encouragement qui me rebooste, relance ma créativité, donne de nouvelles idées, me fait passer ce coup de fil que je n'arrêtais pas de repousser...
Des amis avec des pseudos originaux me font sourire, des inconnus sensibles au projet m'envoie des messages, "des amis d'amis" participent à l'aventure...

Une campagne de crowdfunding c'est un peu comme la création d'entreprise : ce sont les montagnes russes !
ça monte, ça descend, sans vraiment savoir quand ça s'arrêtera. Et comme on est des dingues, on reprend un ticket à chaque fois !!!

Les contributeurs se piquent au jeu, nombreux sont ceux qui vont voir plusieurs fois par jour où en est la cagnotte.
Certains se démènent pour faire bouger leur réseau, présenter la marque et le principe : soutenir des créateurs et des projets en devenir qui ont besoin d'aide.

Le temps passe, il reste 4 jours pour tout boucler, c'est stressant et motivant en même temps.

Jour J, j'ai jusqu'à 23h59 pour atteindre la somme fixée.
J'envoie des messages, des SMS, des mails... pour faire comprendre l'importance et "l'urgence" de la situation
A 10h30 : les 100% sont atteints et dépassés.
A ce moment là, je suis seule à mon bureau, personne ne me vois... Je danse la carioca devant mon écran, les larmes aux yeux.
Soulagée, émue, fière, reconnaissante.

C'est 100% mais ce sont surtout 54 contributeurs, une énorme bouffée d'émotions, une envie de crier MERCI sur tous les toits,
C'est aussi la pression de ne pas décevoir, la satisfaction d'être arrivée au bout, l'impatience de faire ce premier salon...
Une chouette expérience humaine qui a permis de belles rencontres, des contacts professionnels, des partenariats avec d'autres marques...
Tout ça grâce à 54 personnes que je remercie encore aujourd'hui pour leur soutien et leur générosité.

Je faisais partie de la génération de l'entre deux : entre celle qui pense que le crowdfunding c'est juste demander de l'argent aux gens, et celle qui se rend compte que derrière cette démarche, c'est surtout encourager et aider de jeunes créateurs.
Des créateurs qui ont besoin de ce soutien humain et financier pour avancer et développer ce qui, peut-être, vous fera rêver demain.



Rédigé le  14 sep. 2015 20:30  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site